Programme à l'Art et Théâtre 

VENDREDI 10 SEPTEMBRE            A 21H00

La Vertu d'Anatole

Fabliau Provençale du 11ème siècle

Anatole a toujours été berger. Sans véritable famille il vit au milieu des moutons et partage la soupe avec le vieux paysan qui l'emploie. Le jour ou celui-ci vient à mourir, il lui lègue ses terres et sa fortune, sans oublier de le mettre en garde « méfi, méfi des femmes ». Ce conseil, Anatole ne le comprend pas.

Lui qui n'était qu'un jeune homme naïf, n'intéressant pas la gent féminine et vierge de toute expérience sentimentale, est devenu grâce à sa fortune nouvelle, l'homme à épouser.

Il tombe rapidement dans la combine machiavélique élaborée par Don Fouine, le curé du village aux mœurs bien douteuses. Et voilà, notre petit berger marié à Alissia, une « mignonne »complice de l'homme d'église. Son cœur bat la chamade pour la première fois, il ne rêve que d'une chose, vivre sa nuit de noces. Il supplie encore et encore sa femme de lui présenter ce secret qu'elle cache et qui l'effraie autant qu'il l'attire.

Il se jouera alors une multitudes de situations faites de quiproquos, d'absurde et de poésie ou la grande naïveté du berger sera mise à rude épreuve.

Adaptation et mise en scène Serge Arnaud.

Avec : Jo Scaringella, André David et Mathieu Langlois

VENDREDI 29 ET SAMEDI 30 OCTOBRE  à 21H00 

Le Manteau

Adaptation libre de la nouvelle de Nicolas Gogol

L'histoire du copiste Akaki Akakievitch entraîné malgré lui dans une descente aux enfers. Une œuvre d'une ironie virtuose et d'une cruauté impitoyable... Une adaptation burlesque et poétique de la nouvelle de Gogol au théâtre

Akaki Akakievitch est copiste dans un ministère, tâche apparemment morne et insipide qu'il accomplit pourtant avec zèle au milieu des moqueries et des vexations. Une catastrophe chamboule un jour sa vie : son manteau, usé jusqu'à la corde, doit être remplacé. Ceci donne subitement une autre dimension à l'existence d'Akaki, avec comme seule issue, une descente aux enfers qui le conduira à sa perte. Cette adaptation théâtrale navigue entre burlesque et cauchemar dans le Saint-Pétersbourg chimérique de Gogol .

Dans cette quête absurde sur fond de satire sociale, des personnages loufoques scelleront à jamais le terrible destin d'Akaki.  

Avec Nicolas Houssin


VENDREDI 27 ET SAMEDI 28 NOVEMBRE AVRIL  à 21H00

F.T.M FETICHE TA MARCHANDISE d'après KARL MARX

Les marchandises peuplent notre société à tel point que l'on ne se pose plus la question de leur nature. Dans le chapitre dédié au « fétichisme de la marchandise » de son célèbre Capital, Karl Marx nous invite à remettre en question ce qui paraît être une évidence. Par quel processus un objet devient-il une marchandise ? Et comment expliquer le pouvoir de fascination qu 'elle exerce ?

A travers une série de saynètes, parfois drôles et absurdes, interprétées par deux comédiens, le spectacle revisite la pensée de Karl Marx, à l'orée de nos « mythologies modernes » et de nos modes de consommation effrénés.

On y croise des bonimenteurs de foire vantant les mérites d'un objet miracle, un marabout qui répare les téléphones et les âmes égarées, un client curieux qui dresse le bilan comptable d'une péripatéticienne...Un spectacle « capital », à la fois divertissant, pédagogique et politiquement ahurissant 

avec Benjamin PEREZ et Raphaël PLUTINO.